Quatorze

Quatorze

Battements de cœur Shaumbra - Retour à L’Essentiel - par Jean Tinder -avril 2012

Introduction :

 Cette  traduction n’est pas officielle. Nous pouvons même dire que c’est une interprétation personnelle avec l’aide d’outils merveilleux que sont les traducteurs car je ne connais pas l’anglais. Mais sans ma Présence ainsi que celle, à mes cotés, de nos Grands Frères et Sœurs bien aimés que sont les Êtres de Lumière, cela ne suffirait pas. Sans L’Amour que Je suis, sans l’Amour que Nous sommes et une infinie Patience, voire même un certain courage par moments, cela ne suffirait pas à en extraire l’Essence, le Meilleur du Meilleur pour Ma  plus grande Joie. Alors si cela parle à votre cœur, soyez assuré(e)s que vous saurez également, et de manière appropriée pour vous, y puiser l’Essence même du message. Et c’est toujours Merveilleux ! Et c’est ainsi ! Namasté. Féollah

feolla.ca@gmail.com  https://quatorze.blog4ever.com

__________________________________________________________________

Battements de cœur Shaumbra

 Retour à L’Essentiel


Par Jean Tinder le 2 avril 2012

 

Au moment où j'écris ceci, juste de retour de l'Ecole Supérieure sur les énergies Sexuelles (ASES) avec Adamus et environ 70 Shaumbra, je peux « encore entendre » le ressac et « voir » les belles couleurs de Kauai, Quelle expérience étonnante! En fait, si elle n'avait pas déjà un titre, je l'aurais appelée l’« atelier l’illumination ou de Lumière » parce qu'est à peu près de quoi il s'agissait.


Adamus a commencé l'école en demandant "l'illumination à quel prix?" En d'autres termes  «A quoi êtes-vous Prêts à renoncer pour la Réalisation de Votre ascension?


Il a posé cette question plusieurs fois dans différents contextes, mais les événements récents, (NDT : en relation à la transition de Sansan pendant le séjour) avaient fait que c’était particulièrement poignant cette fois-ci.


Les participants ont demandé si l'illumination valait la peine de payer 100 $, ou de perdre sa beauté ou sa jeunesse, ou même de perdre les bras et les jambes. Parfois ces questions m'irritent ( NDT : ou m’agacent) parce que, si jamais ils me le demandaient à moi, je dirais que j'ai abandonné à peu près tout dans la poursuite de mon éveil (quoique cela ne semble jamais être assez, d'une certaine manière). Mais « l’illumination à quel prix ? » est une question importante en ce moment, parce que je peux sentir beaucoup de Shaumbra vacillant juste sur le « bord » de leur ascension, moi y compris.


Il y a quelques semaines j'ai découvert tout un groupe d'aspects qui a eu un impact dans ma vie pendant longtemps. Je ne les avais pas vraiment remarqués auparavant, probablement parce que je les ai tellement aimés. Ils étaient très affectueux, dévoués et passionnés - et très coincés.

Mais, parce que j'étais fatiguée des limitations qu’ils m’ont également apportées, j'ai su qu'il était temps de les inviter à la maison. J'ai effectué assez de travail d'intégration pour savoir ce qui est exigé : sentir, respirer, accepter, sentir, respirer - Encore et Encore et tout le temps que cela puisse prendre. Mais savoir quoi faire ne le rend pas nécessairement plus facile.


En fait, j'ai remarqué, que les aspects « positifs » sont parfois réellement plus coincés, parce que nous les aimons et qu’il y eu identification heureuse avec eux. Mais même les aspects qui sont consacrés aux promesses aimantes, aux causes justes, et à la protection courageuse peuvent encore empêcher notre évolution et doivent par la suite revenir à la maison.


La façon dont je sais que l'intégration véritable se produit (plutôt que de se livrer juste à un tas de gymnastique mentale et de makyo (illusion) c’est parce que le résultat quasi-immédiat est un amour plus profond de Soi. Et quand cette foule d’aspects est entrée à la maison, cela a déclenché de tomber en Amour ( NDT : ou dans L’Amour, ou une ouverture d’Amour) comme jamais auparavant.


Dans la franchise crue de la réunion, le cœur ouvert, fustigée tant les sens m’accablaient douloureusement, j'ai commencé à sentir la séduction douce de vraiment tomber en Moi-même et de ne jamais, jamais Regarder en arrière. Et… il y avait également un Shoud à préparer, des projets urgents à accomplir, faire les bagages pour Kauai, et une foule d'autres choses humaines et mondaines. J'ai statué de revenir à L’Essentiel et de me concentrer sur la vie devant moi.


Bien que ce soit comme si ma sur- âme entrevoyait et se détournait quand on avait à peine dit bonjour, dans un sens, c'était aussi un soulagement certain pour mon moi humain.


Ce niveau d’ouverture peut être très intense. Mais alors les voix (également connues sous le nom de virus) ont commencé à  «Est-tu sûre que c'était même vrai" "En fait, c'était probablement juste un autre épisode ridicule de ton esprit hyperactif"."Attendre - abandonnes-tu ton occasion pour l'illumination juste pour avoir un certain travail effectué ? " Humain stupide, tu es maintenant de retour à la case départ. ""  Pourquoi ne pas l'obtenir directement pour une fois? "Et ainsi de suite.


J'ai noyé les voix avec toutes les tâches actuelles, mais elles chuchotaient toujours dans mon oreille quand Adamus a commencé à parler de l'illumination à l'ASES. À un moment donné, il a demandé au groupe "Qu'est-ce qui vous empêche de réaliser votre illumination?" Je lui ai répondu, "je me suis sentie submergée (NDT : ou accablée), à tel point que cela faisait mal, alors j’ai reculé." Cela m’a tiré en arrière."Et combien de fois vous avez fait cela avant? "Ohhh ... doute instantané. "Probablement un trop grand nombre», murmurai-je. Mais plus tard j’ai réalisé, que non, c’était nouveau. Bien sûr, j'ai eu l'abondance d'épiphanies et d’analyses, mais ce sentiment de glisser doucement dans la mer de mon Soi était précieux - et nouveau. (Note personnelle: Demandez une question à Adamus et il accentuera amoureusement n’importe quel doute qui est là. Ainsi, soyez clairs!)


Plus tard, au cours d'un segment très particulier vers la fin de l'école, Adamus a commencé à décrire ce que l’on ressent réellement à l'illumination et comment on l'éprouve. Il a mentionné des choses comme « tout est facile, n'importe quelle réponse dont vous ayez besoin est juste là, vous vous sentez dans l'acceptation totale et l'amour de soi, rien ne compte plus vraiment."

 

Comme il décrivait, j'ai commencé à rire parce qu'il décrivait ma vie! Je suis dans l'amour avec Moi, tout jugement est parti (même si le virus exprime encore la pipe parfois), la vie s'écoule en douceur, et mon "donne un petit rien" semble rompu au-delà de toute réparation. J’aime la vie – mais cela n'a pas plus d'importance.


Et dans cette réalisation, riant nerveusement: «Je vis déjà comme un être éclairé," j'ai eu le meilleur du aha toute la semaine: Je suis déjà éclairée, je fais juste semblant que je ne le suis pas! (Cela vous semble familier? J) Apparemment, c'est une sorte de plaisir à continuer à essayer de bien faire les choses et de mettre les choses au clair parce que cela semble être l'un de mes jeux préférés. (Oui, j'aime trop les mots croisés.) Mais c'est tout ce que c’est - un grand jeu et un divertissement. Quant à m'interroger sur "l'instant" de l'ascension et si je vais rester sur la terre ou m'évaporer en moi-même, c'est quelque chose que je vais savoir et décider au moment, Tout comme tous les autres choix réels que j'ai toujours faits.


Adamus a dit à plusieurs reprises, et il l’a réitéré à l'ASES, que le choix pour l'ascension est toujours nôtre. Il est fait pendant le moment, mais il n'est pas fait à partir du mental humain. Et c’est ce dans quoi j'étais tombée -- en essayant de bien faire les choses, en  essayant de l'obtenir directement et de monter moi-même délibérément.

 

Mais c’était souvent si mental et, comme toute personne qui a fait l’école de Tobias sur les énergies sexuelles, le sait, le mental est l’endroit où le virus aime à jouer. C'est le mental, et parfois même le virus, qui dit: «Bon, il est temps de monter maintenant! "- Et puis vous déchire en lambeaux quand cela ne se produit pas. Eh bien, essayer de monter par vous-mêmes vous tire en arrière (ce qui fait de vous juste un maître âne à composition non limitée). Cela permet de se dévoiler et de se déployer avec grâce (NDT : ou élégance) et de savoir comment un vrai Maître Ascensionné fait.

 

Ce que j’ai "reçu" au cours de l'ASES n’a rien de nouveau. On nous a dit pendant des années que c'est un processus naturel et que vous ne pouvez pas vous tromper. Mais devinez quoi? C’est un processus naturel et vous ne pouvez pas vous tromper! Je suggère donc que nous arrêtions d’essayer de monter et d'apprécier tout simplement l'expérience de la vie - peu importe à quoi elle ressemble, peu importe comment elle se sent. Quel cadeau d’être tout  simplement ici, sur Terre, en ce moment incroyable. Combien chaque instant est incroyable  et en particulier celui que nous n'essayons pas de changer. Combien l'illumination est facile quand cela n'a pas ou plus d'importance.


Cher Shaumbra, trouvez un miroir et regardez dans vos yeux d'ange, donnez-vous un câlin tendre et laissez aller d'essayer de bien faire les choses. Cet effort constant est issu d'un troupeau entier d’aspects dont le seul but était de vous garder d'avancer sur la route. Mais à un moment donné, vous devez arrêter de regarder la carte, de porter vos yeux hors des panneaux de signalisation routière, avoir votre pied hors du frein et des pédales d'accélérateur, sortir de la voiture et plonger dans la vie! C'est vraiment aussi simple que cela.


Quel est le prix de l’illumination? Peut-être est-ce une question piège. Peut-être qu'elle n’a pas de prix. Peut-être qu’il n'y a rien que vous ayez à obtenir ou à abandonner. Peut-être que le «prix» est tout simplement l'arrêt de la recherche en fermant le livre, et de s'éloigner avec un haussement d'épaules, ou quoi que ce soit."


Peut-être qu’il est temps de cesser d'essayer de monter par vous-même et juste d’aller jouer, faites ce que vous voulez, et appréciez votre illumination!

 

 

Source : http://blog.crimsoncircle.com/



22/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi