COMMENT LE SAVEZ-VOUS? - Par JeanTinder, Rédacteur du Shaumbra Magazine, Enseignante du Crimson Circle. - L 'Artiste, Les ateliers, , Poésie, Espace Shaumbra, Guidances textes divers, Science et Conscience,

Quatorze

Quatorze

COMMENT LE SAVEZ-VOUS? - Par JeanTinder, Rédacteur du Shaumbra Magazine, Enseignante du Crimson Circle.

SHAUMBRA HEARTBEAT

 

COMMENT LE SAVEZ-VOUS?

 Jean Tinder Photo.png

Par JeanTinder, Rédacteur du Shaumbra Magazine, Enseignante du Crimson Circle.

www.crimsoncircle.com

 


La connaissance est la capacité de savoir tout ce que vous devez savoir au moment où cela est nécessaire. Ce n'est pas une connaissance intellectuelle; c'est juste un savoir inné, une évidence, un sentiment, une intuition. Tout le monde a des moments de connaissance, quand notre intuition intérieure indique la cible exacte. Parfois nous écoutons, parfois nous ne le faisons pas, mais nous connaissons tous ce sentiment. D'où vient cette connaissance? Le mental aime à penser qu'il sait des choses, ou qu’il peut au moins comprendre comment, mais c'est différent de la connaissance. Alors, d'où vient cette connaissance? Comment connaissons-nous les choses? Et, plus important encore, comment pourrions-nous apprécier la connaissance tout le temps au lieu de l’avoir seulement de temps en temps?


Eh bien, maintenant qu’Adamus parle des sens, tout cela fait ... sens!

 

La connaissance vient à travers nos sens, y compris ceux qui vont au-delà de nos perceptions habituelles. Par exemple, si je vois un arbre, je ne me demande pas comment je sais que c'est un arbre parce que je fais confiance à mes yeux. Si j'entends une symphonie de Beethoven ou le croassement d'un corbeau, je sais ce que j'entends parce que je fais confiance à mes oreilles. Si je goûte quelque chose de salé, je ne doute pas, je sais que c'est salé parce que je le perçois comme ça. Pouvez-vous imaginer tout cela facilement, de percevoir la réalité au-delà des cinq sensations physiques? Cette connaissance peut sembler magique ou surnaturelle au début, mais elle n'est pas plus stupéfiante que le fait d'ouvrir nos yeux. Et, au fur et à mesure que nos sens s'ouvriront, nous allons trouver des moyens pour qu'ils se croisent, ou s’inter-sens, et la vie sera vraiment intéressante!

 

Mon sens préféré est l'Amour, et cela change plutôt la vie lorsque vous réalisez que l'expérience de l'amour ne dépend pas d'une personne ou d'une situation particulière. Quelqu'un de cher peut vous aider à réveiller votre Amour (c'est pourquoi il est si facile de le fixer sur eux), mais leur présence n'est pas nécessaire. Je vous encourage à trouver et à utiliser tout ce que vous pouvez pour réveiller cela pour vous-même, que ce soit en se souvenant d'une expérience amoureuse, de regarder dans les yeux de quelqu'un, de se blottir avec un chaton ou quoi que ce soit d’autre. Et, quand vous sentez que l’Amour commence à tinter dans votre cœur, ne le «donnez pas automatiquement" à ce qui a déclenché ce sentiment.

 

Laissez-le tourbillonner et croître en vous, laissez-le réchauffer les coins de votre cœur et remplir votre être tout entier avec une belle lueur. Au début, vous pourriez vous distraire, parce que le sentiment est souvent associé à des choses comme le désir physique, la bienveillance, et même la souffrance. Mais prenez une respiration et revenez au sens de l'Amour. Laissez couler le sentiment sans devoir le diriger ou le définir.


Après avoir joué avec cela et vous être habitué davantage à ce que c'est, commencez alors à percevoir avec Amour. Peu importe ce que vous mettrez sur votre perception, mais commencez simplement. L'autre nuit dans le bain, j’ai sombré dans le sens de l'Amour, puis j'ai aperçu une bougie dans ce sens. Je n’ai pu le gérer que pendant quelques secondes, mais c’est toujours une expérience extraordinaire! Jouez avec lui, utilisez-le, le sens de l’Amour et il grandira. Tout comme vos perceptions physiques peuvent devenir plus aiguisées  lorsque vous vous concentrez sur elles, votre sens de l'Amour deviendra de plus en plus facile à ouvrir et à utiliser.

 

Pourquoi s'embêter avec des sens? Eh bien, nos perceptions créent notre réalité! En avril 2011, j'ai écrit comment nous pouvions choisir de voir la vie à travers les yeux d'un Maître créant ainsi une expérience de maîtrise. Si la vie est créée par nos perceptions, pouvez-vous commencer à imaginer la créativité qui devient disponible lorsque nos sens se réveillent? Et oh, cher Maître, pouvez-vous imaginer ce qui pourrait arriver quand vous vous percevrez vous-même et votre monde à travers l'Amour?


Adamus a mentionné plusieurs autres sens aussi dans les Shouds, Keahak et Master's Life 4 (La Vie de Maître 4, date de sortie le 22 avril 2017), et un autre de mes favoris est ce qu'il appelle le sens de la Communication. En tant que canal, cela a été familier pour moi pendant une longue période (bien que je ne l'aie jamais exactement nommé), mais cela fait partie de la boîte à outils de chacun des sens. Une des questions les plus fréquentes des clients est : «Comment puis-je parler aux entités?» La réponse est : à travers vos sentiments, vos sens, et maintenant, plus précisément, par le sens de la Communication.

 

Le plus grand problème ou «blocage» de la confiance de ce sens de la Communication est de vouloir le percevoir à travers des sensations physiques. Nous nous demandons: «Si mon âme, les anges ou même Adamus ne me parlent pas en mots, comment puis-je savoir que ce n'est pas mon mental qui vient juste avec un non-sens/des absurdités?» Voici quelque chose que j'ai appris: La véritable communication que nous recherchons provient presque toujours d’au-delà du courant de la pensée ou de l'histoire. Je vais donner un exemple.

 

J'ai récemment eu une journée extrêmement intense et animé des réunions, un cours intensif de technologie, géré des appels téléphoniques internationaux et beaucoup de délais. Dans la précipitation, j'ai pris une mauvaise décision qui m'a été rapidement signalée avec l'apport des correctifs appropriés. Avec tout ce qui se passait, je travaillais dur pour garder mon équilibre, pour ne pas m’effondrer et empêcher mes énergies de se dissoudre dans le chaos. Mais maintenant est venu ce 'oups', la proverbiale dernière paille. Les larmes ont commencé à couler, je me suis sentie m'effondrer, et les vieux sentiments familiers d'auto- apitoiement, d'auto-répugnance et de défaite ont commencé à se répandre. Puis une douce voix intérieure: «Mais je peux le récupérer.» Et toute l'avalanche interne a soudainement perdu toute sa puissance.

 

Je peux le récupérer! Juste parce que j'ai eu un vacillement ne signifie pas que je suis en panne. Juste parce que mon mental s'est effondré pendant un moment ne signifie pas qu'il est responsable. À ce moment-là, mon Soi a communiqué une alternative, offrant un savoir inné que je pouvais choisir de permettre (ou pas). "Je peux le récupérer," me disais-je à nouveau. Et devinez quoi? Je l'ai repris! Un sentiment de stabilité, de clarté et de paix m'a remplie parce que je me suis permis de «connaître» l'équilibre au lieu du chaos et de la honte. Il était venu à travers le sens de la Communication, et d’en dehors de la pensée malheureuse qui courait dans ma tête. Il ne criait pas; c'était simplement un doux savoir inné. J'aurais pu le discuter, rester collée à mon histoire d'échec, continuer à pleurer, et faire tout un gâchis avec moi-même. Mais quel soulagement de laisser tout cela aller et d’être bien.

 

C'est ce que les sens font. Ils offrent une certaine connaissance, mais il vous appartient de l'accepter. La plus grande beauté pourrait être juste en face de vous, mais vous devez ouvrir vos yeux pour la voir. Les oiseaux pourraient chanter tout autour de vous, mais vous devez ôter les bouchons de vos oreilles. Alors n'oubliez pas de tenir vaguement vos pensées et vos histoires, car elles peuvent changer du tout au tout en un clin d’œil si vous le permettez.


Une fois que nous acceptons vraiment l'idée qu'il existe d'autres façons de percevoir, nous pouvons commencer à découvrir cela pour nous-mêmes aussi. Par exemple, l'autre jour, j'étais presque sûre d'avoir trouvé un sens qu'il n'a pas encore mentionné. C'est quelque chose que j'ai remarqué depuis longtemps, mais c’est seulement récemment que je me suis demandée si cela pouvait être un sens. Avez-vous déjà remarqué la sensation de qualité une fois que votre voiture est passée au lavage? Il y a un sentiment de rafraîchissement. Après un bon nettoyage, votre maison sent meilleur. Bien sûr, les odeurs ont changé et la poussière et le fouillis ont été enlevés, mais il y a un sentiment de quelque chose de plus. Elle a été rafraîchie, changée en quelque sorte. Vous avez également senti le contraire, peut-être en marchant dans une ruelle sale ou encombrée ou en visitant une maison qui n'avait pas été nettoyée depuis longtemps.

 

Quand j'ai visité l'Egypte, je ne pouvais pas croire que les ordures remplissaient les rues et les canaux. Il y en avait tellement, mais personne ne semblait le remarquer. "Comment peuvent-ils vivre de cette façon?", Me suis-je demandé. C'est peut-être parce que ce sens particulier ne s’est pas encore réveillé, de sorte que l'encombrement et les débris passent inaperçus, sans être détectés. (Révélation complète: J'ai découvert que cela fait partie de ce qu’Adamus appelle le sens de l'Unité, que nous utilisons pour percevoir des choses en tant que chaos ou la simplicité, le désordre ou la propreté.)


Lorsque vous commencez à le réaliser, il existe tellement de façons de percevoir la vie! L'optimisme est-il un sens que les pessimistes n'ont pas réveillé? J'observe généralement les choses à travers des verres proverbiaux de couleur rose et je ne comprends pas comment les autres voient des nuages avant mes revêtements d'argent. Mais c'est simplement une manière différente de détecter, de percevoir et de créer la réalité. Comment percevez-vous la réalité? Conserve-t-elle toujours la façon dont vous l'avez perçue (et créée)?

 

Je pense que plus nous jouons avec cela, plus cela deviendra facile. Et la quantité minime de perception réelle que j'ai explorée me dit que je ne m'ennuierai jamais! Il y a tellement de choses qui attendent d’être créées, perçues, ressenties et créés à nouveau. Je commence à comprendre pourquoi Adamus rit lorsque nous nous demandons ce que les Maîtres Ascensionnés font toute la journée. C'est une émeute sans fin d'expériences avec des combinaisons et des variations infinies. Que se passe-t-il lorsque vous percevez une bougie avec Amour et Communication? Qu'en est-il de sentir un repas avec Unité et Imagination? Ou de se percevoir avec Amour et Mouvement (que je comprends comme percevoir le changement)? Imaginez tout le savoir inné que vous auriez en un seul instant.

 

Quand Adamus a d'abord mentionné la sensualité, il y a des années, j'ai supposé que cela signifiait améliorer ou se concentrer sur les sens physiques. Donc, je me concentrais parfois sur un sens physique, tel que le goût, lui permettant de se développer et de remplir ma conscience. Cela a conduit à des expériences très intéressantes, telles que prendre conscience des nombreuses personnes qui avaient choisi, emballé, expédié et stocké la pomme que je mangeais; ou de remarquer tout à coup l'énergie de notre elfe de maison (ce qui a conduit à une aventure très curieuse). Plonger profondément dans nos perceptions physiques ou focaliser sur des "outils" peut être incroyable en effet. Mais maintenant, alors que nous commençons à aller au-delà de la Focalisation, à aller de plus en plus dans nos vrais sens, toute la création s'ouvre.


Comment est-ce que je peux le savoir? Je peux le sentir! Et c'est une expérience très sensuelle.

 

Interprétation de Feolla   feolla.ca@gmail.com  http://quatorze.blog4ever.com



09/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi