Quatorze

Quatorze

Janvier 2014- Cela s'est produit ainsi - Par Marisa Calvi

Cela s’est produit ainsi

 

IMG_0704 sm 

 

Par Marisa Calvi

Shaumbra Magazine Janvier 2014 – www.crimsoncircle.com

 

 

Une drôle de chose m'est arrivée récemment SUR LE CHEMIN DE "LA LOI DE LA CONSCIENCE" ici en Australie.

 

L'événement s’est passé à Byron Bay, à dix heures de route de là où j'habite. Ma sœur Jenny shaumbra et moi-même avons décidé de voyager, de partir deux jours sur la route. Seulement cinq heures par jour avec un séjour d'une nuit dans une cabane à mi-chemin de la rivière.


Nous sommes parties dans ce qui était l'une des pires pluies que Sydney avait vu depuis des années. J'ai roulé prudemment et la pluie s'est arrêtée seulement deux heures pendant notre voyage. Chemin faisant, passé une ville au nord de Sydney, j'ai remarqué que quelqu'un s’était arrêté devant nous.


J'ai ralenti et fait mine de circuler en les contournant mais ma voiture ne faisait juste pas ce que je voulais. La pluie et un peu d'huile sur la route font une mauvaise combinaison, ma voiture ne pouvait pas répondre à ma direction, et nous entrâmes en collision avec l'arrière de la voiture arrêtée, qui avait glissé sur le côté du viaduc pour la même raison.


Je me suis assise un moment et dès que j'ai réalisé que nous étions ok, j’ai poussé quelques jurons. Je veux dire pour l'amour de f ** k j'avais une voiture chargée avec des trucs et je devais me rendre à un événement, bon sang, j’étais attendue! Je n'avais pas besoin de ça, en ce moment! Mon aspect Taureau organisateur était en plein essor. Je voulais juste mon plan pour retourner sur la bonne voie !


crash smLors de l'impact de la voiture, ma batterie a été endommagée donc rien d’électrique ne pouvait être accessible. Je ne pouvais pas commencer à déplacer ma voiture ou même mettre mes feux de détresse. J'étais sur le point de sortir de la voiture quand j'ai entendu plus de crissements de pneus.

 

En regardant en arrière, j'ai vu un énorme semi-remorque venir vers nous. La moitié arrière de son camion commençait à balancer de côté alors qu'il tentait de l'arrêter. Tout ce que je pouvais faire était de rester là et penser : «Eh bien, si ce qui va se passer maintenant ... "
Heureusement, le pilote a réussi à corriger le camion et il l'a fait juste devant nous en toute sécurité. Ensuite, arriva la deuxième bénédiction.

 

Derrière le camion il y avait  un fourgon dans lequel quatre travailleurs de la route voyageaient. Ils ont vu ce qui se passait, y compris ce que nous avions évité de justesse avec le camion. Ils ont arrêté leur camionnette derrière notre voie et mis leurs feux de détresse. Portant des chemises de sécurité fluorescentes, deux d’entre eux ont couru en arrière pour ralentir et coordonner la circulation, tandis que deux autres couraient vers l’avant pour voir si nous étions ok. Je suis tout à fait certaine que s’ils n’étaient pas arrivés les choses auraient beaucoup empiré.

 

Je suis finalement sortie et je me tenais là à regarder ma voiture, je sentais mon mental commencer ses machinations.


" Ce ne sera pas réparable. Vous aurez besoin d'une nouvelle voiture. Oh mon dieu, combien cela va coûter ? Quand pourrons-nous avoir un professionnel de la location pour continuer et nous  rendre à Byron Bay dans les temps? Si seulement nous avions quitté la maison dix minutes plus tôt / tard ! " Et ainsi de suite ...


J'ai entendu un bruyant " Ahem ! " C'était Kuthumi et dans ce simple appel à l'attention je me suis souvenue d'une des meilleures choses qu'il m'ait enseignées.


Rester dans le moment et faire confiance à notre créativité, parce que quand vous faites cela, vous laissez les énergies vous servir. Quand vous sautez en avant, dans la peur et toute cette conscience de comment les choses doivent être, eh bien vous fermez les potentiels.

 

J’ai pris une profonde inspiration et regardé autour de moi. Tout le monde était ok, et nous avions créé juste le soutien dont nous avions besoin pour le moment.


Nous avons même eu un peu de divertissement. Une autre voiture s'est arrêtée avec une femme qui voulait être témoin. C'était assez amusant de voir comment elle jouissait de faire partie du drame.

 

A un moment, elle a mis la main dans son décolleté et en sortit un cristal. " Dieu merci, je le porte aujourd'hui. C'est pour le stress ! " A-t-elle proclamé. Puis elle fouilla dans son entrejambe pour sortir un cristal qui travaillait sur son chakra de base.

 

C’était un grand rappel de ce que j'avais à lâcher. Il y a quelques années, j'aurais analysé pourquoi cela était arrivé. Une partie de moi aurait demandé pourquoi j'avais choisi de créer cette situation ou quelle leçon j’avais à comprendre. Aujourd'hui je savais que c'était juste une expérience et maintenant il allait de mon choix de la façon dont j'allais traiter avec elle.

 

Une dépanneuse est arrivée et le chauffeur était un homme charmant qui a calmement expliqué ce qui devait être fait, travaillant efficacement avec la police quand ils sont finalement arrivés, et nous sommes tous sortis sur le pont dans un terrain vague à proximité. Il nous a donné nos états et même si j'étais « en faute », la police ne m'a pas donné d’amende.


Maintenant, j'avais juste à traiter avec ma voiture. Le conducteur de la dépanneuse traversa la route pour aller vers un vieux motel de style. " Allez réserver une chambre. Elle sera couverte par votre assurance. Vous pouvez décharger votre voiture, organiser votre location de voiture, le support de charge et aller ​​votre chemin ", a-t-il dit. Encore un peu sous le choc, et ayant encore un peu marre d'avoir mes plans bouleversés, je ne pouvais pas penser clairement.

Je suis toujours éternellement reconnaissante pour ses conseils. Quinze minutes plus tard, nous avions déchargé et j’ai dit au revoir à ma voiture qui était remorquée.


Sonnant ma compagnie d'assurance pour commencer ma demande et organiser une location de voiture, j'ai eu un merveilleux opérateur chaleureux et professionnel. Il m’a même fait rire quelques fois, et il a organisé les choses. Je m'attendais à moitié à entendre dire que ma voiture de location ne serait pas prête avant le lendemain matin, mais on m'a dit plutôt qu'elle serait prête dans une heure.

 

Etant d’une manière juste en dehors de la ville où la voiture de location attendait, j'ai crié à Jenny d’organiser un taxi ASAP au cas où nous serions en retard et perdu la réservation. Elle courut à la réception du motel pour faire ceci pendant que je finissais avec la compagnie d'assurance.


Puis nous nous sommes assises pour attendre, pensant attendre une demi-heure ou plus pour notre taxi. Au lieu de cela, il est arrivé en moins de dix minutes.


« C’était une journée très calme en ville, j'ai donc décidé d'aller chercher une commande.

J'étais juste au coin de la rue quand j'ai reçu l'appel »a-t-il dit.


Nous sommes arrivées à l'endroit de la location de voitures, dix minutes avant l'heure de réservation, mais (bien sûr), la voiture était prête. On m'a donné une belle voiture neuve, d’un noir de jais avec des sièges en cuir et un système informatique de pointe. Je conduisais maintenant quelque chose de presque dix fois la valeur de ma propre voiture. C'était comme si Adamus l’avait triée sur le volet pour nous.

 

http://blog.crimsoncircle.com/wp-content/uploads/2014/01/rental-sm.jpg

 

Nous sommes retournées à l'hôtel et avons chargé, puis nous sommes arrêtées pour vraiment reprendre notre souffle avec du café et des collations.

 

Nous avons réfléchi à la façon dont tout s’était mis en place en dépit de ce qui était initialement une situation terrible. Ensuite, nous étions de retour sur la route en tout et pour tout seulement quatre heures depuis que l'accident s'était produit.


Nous sommes arrivées à Byron Bay le lendemain, juste à l'heure et prêtes pour jouer avec Adamus. Il nous a parlé au sujet des jeux que nous jouions et comment nous pouvions permettre à l'énergie de nous servir. Tout ce qu'il disait ouvrait encore plus ce que l'accident m'avait montré.

 

Dans le moment, juste après l'accident, j'aurais pu tomber en victime, et j'avoue y avoir glissé pendant un bref moment. Mais je ne pouvais pas y rester. Ce fort " Ahem ! " De Kuthumi m’a tiré vers la confiance que tout irait bien parce que je suis un créateur et que je peux choisir comment régler les choses. A ce moment, j’ai laissé les énergies me servir, et elles l'ont fait, tout simplement parce que j'avais choisi d'agir en tant que créateur dans l'équilibre et la facilité.

 

Adamus a dit quelque chose que j’ai aimé : " Dans l'illumination, vous aurez toujours des «problèmes », mais votre point de vue change. "


Il est facile de croire que l'illumination est cet état totalement heureux sans aucun problème pour nous sortir de cet état. Le crochet pour rester là à marcher notre ascension est cependant que nous marchons parmi les personnes qui ne choisissent pas cette prise de conscience, et il y a aussi des choses comme la physicalité qui a parfois ses accidents. La joie de vivre votre ascension et la conscience que vous choisissez comment vous traitez avec elle fait qu’elle fait partie de votre expérience.

 

Adamus a également déclaré : " Le choc peut faire entrer dedans une énergie plus divine. Je ne le recommande pas, mais si tout le reste échoue, j'entre dans un mur!"


Avec cette déclaration, je sentais vraiment ce que j'avais laissé dans ces moments après l'accident, chaque fois que je respirais. J'ai choisi de me faire confiance et je confirme mon choix d’être éclairé.

 

Chaque fois que je me suis souvenue que j'étais un créateur et pas une victime, j'ai appelé à encore plus de possibilités pour une expérience facile et gracieuse.


Kuthumi appelle ces moments " points d'ancrage ". Ce sont des moments où nous reprenons nos vœux pour notre ascension et permettons intérieurement plus de cette expérience. Ce sont des occasions pour mettre en pratique consciemment tout ce que nous avons ouvert et nous souvenir que nous sommes un humain divin. Et dans ces moments, nous rappelons à chaque partie de nous-mêmes que c'est la façon dont nous choisissons de vivre.

 

Nous voulons vraiment croire que l'ascension est un moment «big bang» et elle l’est parfois. Nous avons ces moments énormes où nous avons vraiment un éveil et une compréhension. Nous pouvons également permettre à notre éveil de grandir et d’évoluer. Je crois que c'est ce qu’Adamus nous disait.


Dans le passé, j'aurais appelé l'accident une " leçon ", pour me tester ou pour m'apprendre quelque chose. Maintenant, je peux choisir le point de vue que c'est juste une autre occasion pour inviter plus de "MOI" dans mon expérience avec encore plus de conscience de ma divinité et les potentiels illimitées qui s'offrent à moi.

 

Est-ce que je souhaite que l'accident ne se soit jamais produit ? Certainement ! Est-ce que j'aime ce que je lui ai permis de me montrer ? Encore plus !

 


Marisa Calvi est l'auteur de plusieurs livres écrits en collaboration avec Kuthumi, et un professeur du Cercle Cramoisi en études avancées. Visitez son site Web à NewEnergyWriting.com. Elle dispose également d'un show populaire sur la zone Awakening .

 

Interprétation de Féollah – https://quatorze.blog4ever.com contact feolla.ca@gmail.com

 



26/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi