SÉRIE DE LA VIE DU MAÎTRE - NOTRE HISTOIRE DE RÉALISATION- Par Geoffrey Hoppe, Shaumbra Magazine Séptembre 2018 - L 'Artiste, Les ateliers, , Poésie, Espace Shaumbra, Guidances textes divers, Science et Conscience,

Quatorze

Quatorze

SÉRIE DE LA VIE DU MAÎTRE - NOTRE HISTOIRE DE RÉALISATION- Par Geoffrey Hoppe, Shaumbra Magazine Séptembre 2018

SÉRIE DE LA VIE DU MAÎTRE


NOTRE HISTOIRE DE RÉALISATION

 

Geoffrey Hoppe 3.png

Par Geoffrey Hoppe

Shaumbra Magazine Séptembre 2018

www.crimsoncircle.com

 

 

 

Je ris de moi-même lorsque je pense à la façon dont la série La Vie du Maître a vu le jour. Nous avions prévu de filmer une mise à jour de DreamWalker Birth Transitions ™ au studio du Crimson Circle. L'équipe de production était arrivée tôt pour installer la scène, l'éclairage, les caméras et les micros. Kathleen Haws, une experte et mentor qui enseigne sur les matériaux de la naissance DreamWalker, était venue de Salt Lake City pour participer à la session de questions-réponses avec Adamus. Linda et moi étions dans la salle verte pour nous préparer au tournage. Je ferme toujours les yeux et je fais de la respiration pendant environ 15 minutes avant tout événement, mais cette fois-ci Adamus est entré et a annoncé brusquement que nous n'allions pas filmer la mise à jour de la naissance. Au lieu de cela, nous allions commencer une nouvelle série appelée The Master's Life (La Vie du Maître).

 

Je n'aime pas les surprises. Je suis du signe de la vierge. J'aime les choses dans des emballages sympas, soignés et ordonnés. Vous pouvez imaginer ma consternation quand Adamus a lâché cette bombe sur moi. J'ai commencé à lui poser des questions - quel est le sujet? Combien de sessions? A quoi devrait ressembler la scène? Faut-il attendre un autre jour pour filmer ça?  - mais il était déjà parti. Dang! Parfois, ces entités m'ennuient vraiment.


Je ne pouvais plus respirer, pas dans cet état d’esprit. À ce moment, Linda était déjà sortie du studio. Elle pouvait voir le regard pâle et ahurissant sur mon visage quand je suis entré. Je lui ai demandé si je pouvais avoir un moment et nous nous sommes excusés auprès du personnel pour trouver un coin privé.


"Que se passe-t-il?" Me questionna-t-elle. "On dirait que tu as vu un fantôme."
«Plus qu’un fantôme», répondis-je. Je lui ai parlé de la directive d’Adamus. Elle était tellement nonchalante à ce sujet que je ne pouvais que supposer qu'Adamus lui avait jeté un sort. «Bien sûr, dit-elle. "Faisons-le." Comment pouvait-elle être si calme et si cool en temps de crise ?  Nous sommes retournés dans le studio et avons parlé à l'équipe de production du changement de plan. Comme Linda, ils étaient nonchalants. Une seule question est venue de Jean Tinder.  "A quelle heure devrait-on apporter le déjeuner ?" "Qu'est-ce qui ne va pas chez ces gens" ? Me suis-je demandé. «Ils agissent comme si cela se passait tous les jours!» Plus tard, ils m'ont rappelé que cela se produisait tous les jours lorsqu’on travaillait avec Adamus.

 

La vie du maître est devenue une série profonde et profondément perspicace. Je pense à tous les matériaux qui ont été canalisés au cours des 19 dernières années et je me rends compte que la série The Master’s Life (La Vie du Maître) est un documentaire vivant sur notre voyage dans la réalisation. Il n’y a pas d’autres matériaux comme ceux-ci sur la planète aujourd’hui. Nous documentons notre propre histoire sur ce chemin moins parcouru, et nous laissons un enregistrement pour ceux qui viendront après nous de cette façon.

 

Je pense que le sous-titre de la série La vie du Maître devrait être quelque chose comme : "C'est ainsi que nous l'avons fait". La vie du Maître n'est pas remplie de règles et de directives, de choses à faire et à ne pas faire, mais plutôt d'idées sur ce que nous avons vécu le long du chemin.

 

Le 14 septembre, nous allons sortir la dernière de la série: Master’s Life 8: Nova Vita. (La Vie du Maître 8 : Nouvelle Vie) Cela fait suite à deux épisodes monumentaux de La Vie du Maître qui sont essentiels à notre voyage - Master’s Life 6: No More! ( La Vie du Maître 6 : ça suffit !) et Master's Life 7 : I Am Creation (et la vie de Maître 7: Je suis Création.)

 

J’ai l’impression de n’avoir touché à Je Suis Création que dans ma vie personnelle, mais j’ai vu quelle différence cela fait quand il s’agit de permettre à l’énergie de me servir. La Vie du Maître 8: Nova Vita parle de notre Nouvelle Vie (Nova Vita). C’est à peu près à ce moment-là que la chenille (devenue papillon) commence à sortir du cocon, à déployer ses ailes pour la toute première fois et à réaliser qu'il s'est passé quelque chose de GRAND dans la chrysalide. Nous émergeons de la chrysalide, de la condition humaine et de l'adolescence spirituelle. Nous entrons dans notre Nouvelle Vie, Nova Vita.

 

La série Master’s Life (La Vie du Maître) n’est pas pour tout le monde. Je ne la recommanderais pas à quelqu'un qui vient juste d’entrer dans l’éveil, parce qu'il ne peut tout simplement pas intégrer les concepts, du moins pas maintenant. Peut-être dans 10 ou 20 ans, mais pour le moment, la profondeur serait perdue. Je ne la recommanderais pas non plus à quiconque traverse la Nuit Noire de l'Âme. Autant j’aimerais leur donner de l'espoir, je pense qu'ils s'en serviraient comme d'une distraction pour contourner l'expérience si importante et pourtant traumatisante de la nuit noire. Cette expérience est comme une descente dans le cocon, quelque chose qui prépare le terrain, qui ouvre la voie, pour tout ce qui se passe par la suite. J'en suis venu à comprendre l’importance de la Nuit Noire, et bien que je ne veuille jamais répéter cela,  je réalise ce que j'aurais manqué si j'avais essayé de passer directement de la chenille au papillon sans avoir vécu l'expérience transformatrice dans le cocon.


Je ne recommanderais pas La Série de La Vie du Maître à ce que j’appelle la foule de Sedona. Leur intérêt spirituel est centré sur les extraterrestres, la Lémurie, les vies passées, les lectures psychiques, les cristaux et les baguettes de guérison égyptiennes. Sans vouloir vous offenser, mais j’ai parcouru quelques pâtés de maisons sur Sedona Avenue (métaphoriquement parlant), New Age Boulevard et Alien Way, et ce n’est certainement pas la route que Shaumbra emprunte. Notre route ne se trouve sur aucune carte et n'a même pas de panneau de signalisation. Il n’y a pas de magasins ou de visites, et il est rare que vous rencontriez une autre personne sur cette route. Ce que vous rencontrez, c'est vous-même, et ce n'est pas toujours aussi joli. Je recommande The Master’s Life Series (La Série de La Vie du Maître) à tous ceux qui sont passés par la Nuit Noire et qui ont survécu. Ils se sont noyés dans le lac Pupa et ont appris qu’ils pouvaient respirer sous l’eau, pour ainsi dire. Ils commencent à émerger du cocon et la voix intérieure demande: «Qu'est-ce qui vient après?» C'est la raison d'être de la Série Master's Life (La Série de La Vie du Maître). Ce qui suit est l'histoire que nous avons créée dans Master's Life, y compris :

 

La vie de maître 1: LaTransfiguration
La vie de maître 2: Je suis là
La vie de maître 3: l’Incarnation
La vie de maître 4: la Sensualité
La vie de maître 5: Ahmyo
La vie de maître 6: Ça suffit !
La vie de maître 7: Je suis Création.

 

Lire les titres ci-dessus, c’est comme regarder l’expérience du papillon émergeant du cocon, en commençant par la transformation épique d’une forme en une autre, puis en réalisant que Je Suis Ici, puis dans le sentiment du nouveau corps, puis une nouvelle forme de sensualité, suivie de la facilité et de la grâce. Quand la chenille (le vieux soi) essaie de revenir, il faut dire Ça suffit ! Et à partir de là, nous entrons dans la vraie création, pas seulement en essayant de survivre. Et ensuite, nous sommes dans notre Nouvelle Vie (Nova Vita). Il ne m'est jamais venu à l'esprit que la séquence de la Série The Master’s Life (La Vie du Maître) était similaire à celle d’un papillon émergeant du cocon.

 

Par ailleurs, l’épisode le plus populaire de Master’s Life (La Vie du Maître) est Je suis Création (# 7). Le titre est séduisant et je suis sûr que certains Shaumbra ont décidé de se lancer dans Je suis Création pour pouvoir commencer à créer des choses comme l’abondance. Cependant, pour comprendre la véritable création, j’ai le sentiment qu’il est important d’avoir une bonne compréhension de tous les autres épisodes de La Vie de Maître qui y mènent. Il n’est pas nécessaire de voir les autres épisodes en premier, mais les principes fondamentaux exposés dans les épisodes précédents ajouteront une valeur considérable à Je suis Création.


Un membre du personnel a récemment demandé combien d’épisodes de La Vie du Maître nous prévoyons de faire. Je n'en ai aucune idée, si ce n'est qu'Adamus m'a donné des conseils sur les deux prochains.  Ce que je sais, c'est que la série est un documentaire vivant sur notre voyage de la Nuit Noire de l'Âme à la Réalisation. Ce que nous n'avons pas encore réalisé.

 

C'est l'impact que cela aura sur les humains émergents dans les décennies à venir. Ils verront comment le premier groupe d’êtres humains l’a fait, et cela leur donnera l’assurance qu’ils peuvent le faire aussi. Je pense que c’est la bibliothèque de travail la plus importante que nous ayons créée au cours des 19 dernières années. C’est le nouveau matériel sacré pour ceux qui traversent la Nuit Noire et qui survivent. C'est l'histoire sur la façon dont nous l'avons fait.

 

 

Interprétation de Feolla  feolla.ça@gmail.com  https://quatorze.blog4ever.com

 



07/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi