CREATION HUMAINE - Par Jean Tinder - Shaumbra Magazine Février 2018 - L 'Artiste, Les ateliers, , Poésie, Espace Shaumbra, Guidances textes divers, Science et Conscience,

Quatorze

Quatorze

CREATION HUMAINE - Par Jean Tinder - Shaumbra Magazine Février 2018

Battements de coeur Shaumbra

CREATION HUMAINE

 

Jean Tinder new photo.png

Par Jean Tinder, Manager de contenu

Shaumbra Magazine Février 2018

www.crimsoncircle.com

 



Adamus a parlé récemment de la vraie création, qui est très différente de ce que nous appelons normalement «la création». Nous, les humains, pensons à la création comme un ajustage d’une situation à notre goût, une introduction de nouveaux potentiels, la manifestation d’une peinture ou d’une sculpture, etc.

 

La «création consciente» fait exprès de faire ces choses et de les faire sortir plus ou moins comme nous l'espérions. Et au plus haut niveau de ceci peut se manifester exactement ce que nous voulons, quand nous le voulons, consciemment et volontairement. C'est une excellente idée et cela peut réellement fonctionner.

 

Je l'ai fait moi-même assez souvent et j'ai longtemps été fascinée par le concept de création consciente. J'ai même créé ce que l'on appelle « les Cartes du Créateur » avec l'idée d'aider les gens à comprendre leurs désirs, ce qui pourrait bloquer ces désirs, et comment créer la vie qu'ils veulent vraiment. J'ai partagé dans cet espace un certain nombre de façons démontrant que la «création» a fonctionné pour moi, la plus récente étant une toute nouvelle cuisine. Elle est maintenant complète, après avoir manifesté quelque chose que j'AIME absolument au-delà de toute raison. Elle est vraiment l'une des meilleures choses que j'ai créées pour moi-même depuis très longtemps!

 

Mais maintenant Adamus parle de la vraie création, qui est entièrement autre chose. Il dit que ce que nous avons fait tout ce temps (et que nous appelons création) ne fait que réarranger les parties et les morceaux de ce que nous avons déjà, et que la vraie création manifeste fondamentalement "quelque chose" (provenant) de "rien". Je ne suis même pas sûre, d’après ce qu'il a dit jusqu'ici, qu'une véritable nouvelle création serait perceptible dans ce royaume. Ce qui soulève quelques questions ... Comment pourrions-nous même comprendre quelque chose au-delà de ce royaume? Comment saurais-je que j'ai créé quelque chose "pour de vrai" si je ne peux pas le percevoir? Adamus aura certainement beaucoup plus à dire à ce sujet, mais en attendant, cela m'a amenée à méditer sur la création dans cette réalité. Parce que c'est une chose. Nous avons réellement un effet sur notre vie et notre expérience, consciemment ou non, alors comment cela fonctionne-t-il si ce n'est pas de «la création»?


Il y a moins d'un an, dans une histoire intitulée «Que voulez-vous?», J'ai déclaré publiquement mon intention de créer une nouvelle cuisine. C'était un peu effrayant de le dire, parce que, eh bien, que se passerait-il si cela ne se produisait jamais? Et si mes "pouvoirs créateurs" cessaient de fonctionner? Et si je pouvais seulement rendre la cuisine actuelle un peu meilleure? Et si ... et si ... Mais cela s'est produit, se déroulant dans une série de synchronicités que je n'aurais jamais pu planifier. Ce fut un processus difficile – d’utiliser une petite buanderie pour la nourriture, la vaisselle, la cuisine et le nettoyage, supporter une quantité incroyable de désordre, de poussière et d'encombrement, et faire face au bouleversement littéral et énergétique du cœur de la maison démoli, puis reconstruit - mais le résultat en valait la peine.

 

Et maintenant, il y a moins de deux semaines, j'ai finalement emménagé dans ce bel espace! C'est une amélioration massive par rapport à celle que j'avais avant. Tout est clair, neuf, exactement comme je le veux, et je souris toujours d'une oreille à l'autre à chaque fois que j'y entre. C'est un sentiment constant d'éclatement de joie! Ce qui m'a fait réfléchir ... pourquoi est-ce que cela me rend si heureuse? C'est juste une pièce, une amélioration merveilleuse en effet, mais les gens font des choses comme celle-ci tout le temps. Alors quoi? Puis, cela m'a frappée. L'espace entier est maintenant 100% à moi. Je ne parle pas de propriété, bien que cela en fasse partie. Je parle de ce que Tobias et Adamus veulent dire quand ils disent: «La seule chose qui vous appartienne, c'est ce que vous choisissez.»

 

J'ai choisi consciemment chaque pièce de la nouvelle cuisine, sans me compromettre avec les goûts de quelqu'un d'autre pour convenir à une limitation obsolète, ne pas me contenter du «assez bon» si cela ne faisait pas chanter mon cœur. Le résultat est presque au-delà des mots ... Je ne me suis jamais sentie plus à l'aise dans un espace physique, car c'est une manifestation réelle et tangible de «Ceci est à moi, sans l’être. Je choisis ceci, je ne choisis pas de le relâcher.

 

Finalement, j'ai réalisé pourquoi il est si important de choisir consciemment ce qui vous appartient. Plutôt que ce soit simplement une règle utile transmise par nos amis angéliques, il s'avère que c'est exactement comme cela que nous "créons" notre réalité humaine! Bien qu'il ne s'agisse pas d'une création réelle selon les standards d'Adamus, il essaye de nous aider à comprendre comment mélanger les éléments de la réalité au sein de cette création et expérimenter ce que nous aimons réellement. Permettre est une énorme partie de ceci, mais c’est aussi choisir consciemment ce qui est à vous et ce qui ne l'est pas. Et, je dois dire que, une fois que vous commencez à le faire, vous découvrez d'innombrables couches à explorer.

 

Il est assez facile de choisir les couleurs de peinture et les motifs de carreaux, les placards et l'éclairage que j’ai choisis pour moi. Mais comment gérer les voix fantomatiques persistantes qui avaient une autre opinion sur le projet tout entier? Tout au long de cette expérience, il y a eu de vieux aspects qui s'inquiétaient de "C’est exagéré" ou "Si tu vends ta maison, les gens n'aimeront peut-être pas cette couleur" ou "C'est trop extravagant, tu devrais économiser ton argent" ou « il y a les personnes affamées en Afrique (et des Shaumbra pauvres autour du monde), sois juste heureuse avec ce que tu as déjà. "Le commentaire de mes critiques intérieures ne semblait jamais s'arrêter, mais devinez quoi? C'est à moi de savoir si je dois faire attention. Si je n'aime plus ces idées limitatives, alors je peux décider qu'elles ne m’appartiennent pas tout simplement. Peu importe qu'elles aient été à moi pendant longtemps. La vieille cuisine l’était aussi, mais pourquoi ne pas mettre à niveau? Pourquoi ne pas choisir à nouveau? Pourquoi ne pas donner mon attention - mon essence de créateur - à ce que je veux? Car c'est ce qui va former ma réalité. Si je crois que je ne suis pas digne de qualité et de beauté, je me retrouverai entourée de camelote de second-ordre.

 

Si je pense que je ne devrais pas avoir de bonnes choses parce que d'autres personnes sont pauvres et souffrantes, non seulement mes sentiments de culpabilité persisteront, mais ils n'aideront personne d'autre non plus. Si je ressens le fait que seules « les personnes riches » peuvent avoir ce qu'elles veulent, l'abondance restera loin. Tant de couches à explorer -sur le genre de personne qui rejette ce que l'univers lui a donné, qui rejette les personnes qui ont dépendu de mon service, qui dépense de l'argent pour une telle extravagance, qui doit être si irréfléchie et égocentrique. Hmm ... serait peut-être temps de voir si je veux garder ces croyances. Pour le dire simplement, je crois que la création humaine - ou "créer consciemment sa propre réalité" – c’est à propos d’être clair sur ce qui est à vous et ce qui ne l'est pas. Oui, il s'agit simplement de faire bouger les choses qui ont déjà été créées, mais pourquoi ne pas les assembler comme vous voulez qu’elles soient?

 

Quand mes enfants étaient jeunes, nous avions une grande poubelle remplie de blocs de construction Lego. Nous pouvions créer à peu près n'importe quoi, mais nous devions sélectionner les blocs que nous voulions et ignorer le reste. C'est la même chose avec la vie humaine. En tant qu'êtres humains, nous pensons que nous sommes coincés avec les blocs de construction qui ont été hérités, donnés ou même enlevés. Mais TOUS les blocs de construction pour TOUT sont déjà présents dans cette création, alors pourquoi garder ceux que vous ne voulez pas?

 

Pourquoi garder les anciennes croyances et les habitudes et les infractions et les modèles s’ils ne sont pas ce que vous choisissez maintenant? La cuisine que j'avais avant était bien, en fait elle serait considérée comme luxueuse par beaucoup de personnes. Mais qu'importe ce qui ne m’appartient pas? Toute cette expérience (documentée avec beaucoup de photos sur Facebook ici), a été un exercice de clarification de ce que je veux. Pas de compromission, pas se contenter du deuxième choix, pas minimiser ou justifier mes désirs. Il ne s'agit pas de dépenser beaucoup d'argent pour les choses les plus coûteuses; Il s'agit de choisir ce qui m'appartient et ensuite participer au processus.

 

Plusieurs fois j'ai regardé comment quelque chose se déroulait et réalisé que ce n'était pas tout à fait ce que je voulais. Alors, même si une autre solution n'était pas apparente, sans ce "Oui!" Intérieur, je ne donnais pas le OK. Et inévitablement la solution parfaite apparaissait toujours, habituellement plus tôt que plus tard, et seulement quand j'étais claire. Si quelque chose ne sonne pas la cloche appelée "Oui, c'est à moi, je le choisis!" J'ai appris à la laisser passer et à attendre autre chose plutôt que de me contenter de ce qui ne m’appartenait pas.

 

Vous n'avez pas besoin de créer une toute nouvelle cuisine pour expérimenter ce sentiment incroyable de clarté et la magie que cela apporte. Utilisez-le avec ce que vous voulez dans votre vie en ce moment - une relation, une amitié, un travail, un morceau de tissu ou des meubles - n'importe quoi. Est-ce que cela sonne "Oui, c'est à moi!" La cloche? Ou le gardez-vous parce que vous ne voyez rien de mieux pour le remplacer, ou parce qu'untel vous l'a donné, ou parce qu'une personne décente ne le rejetterait pas, ou _____ (remplissez le blanc)?

 

Est-ce que vous avez accepté comme vôtre vraiment, vraiment, ce que vous avez choisi? Rappelez-vous, c'est ainsi que vous créez votre réalité humaine, intentionnellement ou non. Il y a un livre populaire sur le désencombrement de votre vie, où l'auteur vous suggère de tenir tout ce que vous possédez, un objet à la fois, en vous demandant si cela vous apporte de la joie et en le rejetant si ce n'est pas le cas. Bien que ce soit une façon tangible et pratique de commencer à choisir ce qui est à vous et ce qui ne l'est pas, je vous recommande de suivre le processus avec tout ce que vous possédez.

 

Les croyances, les idées, les peurs, les habitudes, les modèles, les espoirs, les rêves, les regrets intangibles - combien d'entre eux sont vraiment à vous? Lesquels vous apportent de la joie? Lesquels sont prêts pour la benne à ordures? J'ai l'impression que, comme Adamus nous rapproche de la vraie création, cela ne fera pas grand chose à moins que nous ne soyons déjà très libres dans cette création. Il est temps d'être très clairs et très conscients de ce qui vous appartient vraiment – et de laisser aller tout le reste. Croyez-moi, cela vaudra le désagrément temporaire. C'est ce que je peux promettre!

 

 

 

Interprétation de Feolla      feolla.ca@gmail.com   http://quatorze.blog4ever.com

 

 

 

 



09/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi