L'ALCHIMIE DE LA COLÈRE- Par Maija Leisso - Shaumbra Magazine Mars 2018 - L 'Artiste, Les ateliers, , Poésie, Espace Shaumbra, Guidances textes divers, Science et Conscience,

Quatorze

Quatorze

L'ALCHIMIE DE LA COLÈRE- Par Maija Leisso - Shaumbra Magazine Mars 2018

L'ALCHIMIE DE LA COLÈRE

 

 Maija Leisso 1.png

Par Maija Leisso

Shaumbra Magazine Mars 2018

www.crimsoncircle.com

 




La sortie de The Master's Life 6: No More!  (NDI : La Vie du Maître 6 : Ça suffit !) a soulevé beaucoup de commentaires de Shaumbra. «Pourquoi Adamus a-t-il arrêté tout ce qui était sur le point de se transformer en véritable création?» «Qu'est-ce que c'est que ce vieux truc?» N’avons-nous pas pris, pour la plupart d'entre nous, l'École des Énergies Sexuelles et sommes certainement au-delà de tout bagage émotionnel?


Apparemment non. Adamus prétend qu'il y a encore quelques trucs qui nous retiennent, malgré toutes les libérations que nous avons faites au fil des ans, principalement les batailles de dualité et la colère. Je fais partie de ceux qui ont quitté le dernier tour de libération à la toute dernière minute. Peut-être pas si intelligent, peut-être la chose la plus sage que je pouvais faire; nous avons tous nos voyages uniques. Vous voyez, ce que nous avons maintenant, c'est un tout nouvel outil qui n'était pas disponible jusqu'à ce que nous arrivions au point d'inviter le Maître dans nos vies.

 

 

LE MENTAL VERSUS ESPACE SÛR


Quand vous, dans toute votre innocence et votre désir d'expérimenter cette création, témoignez de ce que les horreurs et la colère peuvent causer et faire des choses désagréables aux autres (nous l'avons tous fait ...), la dernière chose que vous voulez faire c'est de céder à nouveau. Surtout Shaumbra qui lutte avec ceci - nous portons cette bonté dans nos cœurs et nous ne voulons tout simplement pas blesser quelqu'un (de plus) - ainsi, c'est ainsi que fonctionne le mental et ce qui en résulte ce sont plutôt des émotions habilement supprimées. L'idée est de libérer les émotions retenues et de passer à autre chose. Cependant, avec des expériences vraiment traumatisantes (viol, meurtre, violence), ou même avec des expériences un peu moins traumatisantes (divorce, accidents de la route, pertes), l'être humain est confronté à un défi énorme, lorsqu'il s'agit de vies de traumatismes accumulés. Et bien sûr, l'émotion qui vient toujours surprendre est la colère. Pas tellement la tristesse ou la peur, mais la colère.

 

Le processus peut devenir vraiment moche: il peut vous retourner à l'envers et vous faire littéralement crier à la miséricorde. Je parle de quantités de colère et d'autres émotions réprimées qui menacent la vie et la santé mentale, et pas seulement d'être énervé parce que votre petit ami n'a pas fait la vaisselle. Je parle d'aspects qui sont tellement en colère qu'ils vont tout faire pour vous anéantir. (Note: soyez béni et tranquillement reconnaissant, si vous avez choisi un ensemble de vies plus facile!) Mais nous le faisons, finalement - maintenant! - Nous devons sentir et laisser aller cette colère ou nous pouvons dire adieu à l'illumination.

 

Dans l'école des énergies sexuelles, Tobias et Adamus nous assurent que nous pouvons créer nous-mêmes cet espace sûr par choix et permettre à TOUTES les émotions de circuler librement sur le chemin de la sortie. Il y a la belle Aliyah qui aide à libérer tout ce qui est coincé. Une solution brillante et efficace. Cependant, malgré les vastes transformations que les Shaumbra ont permises en eux-mêmes avec l'aide des matériaux, cette colère, cette colère étroitement collée est toujours quelque part là-dedans, provoquant un véritable barrage routier et des difficultés totalement inutiles. Tant de gens sont si proches et, pourtant, cette crasse écœurante indéfinissable les retient, les tire vers le bas et leur donne envie de quitter le jeu.

 Maija Leisso 2.png

 

ASSEZ! ÇA SUFFIT!


L'automne dernier, j'en avais assez de me cogner la tête sur le plafond de l'aile, je ne pouvais pas voler plus haut. J'aurais certainement voulu juste passer à travers, mais je n'arrivais pas à comprendre comment le faire, même si je savais que j'avais tous les outils. Mon humanité ne s'est jamais sentie suffisamment en sécurité, en toute sécurité - jusqu'à ce que je puisse sentir correctement la présence du Maître. Et vous devez vous sentir absolument et entièrement en sécurité pour vraiment permettre aux couches finales d'être libérées, celles qui imploseraient littéralement, si elles étaient libérées négligemment. Avec le Maître à mes côtés, j'ai finalement commencé à me permettre de ressentir toutes les énergies accumulées et putrides de la colère, ses petits amis appelés ressentiment, frustration, irritation et ennui, et toutes les autres énergies bloquées que je portais encore avec moi.


Wow, il y en avait beaucoup plus que ce que j'aurais pu imaginer ! Ce fut un saut de confiance fou en moi de permettre tout cela d'un coup. Il m’a fallu une certaine honnêteté douloureuse, ainsi que des tas de compassion pour moi-même pour passer à travers les tours de résistance naturelle. À un moment donné, cela a empêché mon corps de fonctionner, et j'ai dû pratiquement réanimer mon système digestif pour le remettre en marche. Oui, c'est dans l'intestin. Cela m'a permis de sortir de mon corps et de vivre des expériences physiques intenses. Il y avait des moments où je n'arrivais pas à parler ou à penser correctement - et puis j'ai commencé à trop penser. Je ne pense pas que mon cœur soit encore sur la bonne voie pour faire son travail. Les quarts du travail m'ont poussée à haleter et à rouler les yeux et d'autres choses dans lesquelles je n'irai même pas (oui, le drame, je vous sauverai de cela jusqu'à ce que nous nous rencontrions au Club des Maîtres Ascensionnés à l'heure de l'histoire). Mais cela m'a finalement amenée à un endroit de silence. Les vieux moteurs se sont arrêtés.

 

Puis, en février, Adamus a présenté l'outil de tous les outils pour transmuter cette émotion ardente qui retient encore tant de Shaumbra. La colère, la peur de la colère, la peur du moi humain. Après tout ce que je venais de traverser, mon premier sentiment fut: «Et c’est maintenant que vous me le dites?» Eh bien, oui, maintenant il est temps de transmuter consciemment cette énergie naturelle de colère, avec l'aisance et la grâce d'un Maître; d’entrer dans la véritable alchimie! Le fait de passer par les sessions m'a donné une grande clarté sur ce que je venais de traverser et sur ce que je pouvais faire pour continuer à voler.

 

 

DE LA COLÈRE À LA CLARTÉ


Ce que je peux dire, du plus profond de mes expériences, c'est de prendre l'outil et de l'utiliser, si ce n'est pas déjà fait !  Utilisez cette même énergie de colère maintenant pour votre propre bénéfice, pour sortir du carcan dans lequel vous vous êtes mis! Le fait est que, si vous êtes capable de retenir votre colère, vous êtes capable de retenir votre illumination - ou du moins d'en faire un voyage atrocement douloureux dans un corps qui continue de s'effondrer alors que votre vie s'arrête tout simplement autour de vous. Ça fait mal, c'est tout. Vos efforts pourraient vous apporter quelque chose de «bien», mais certainement rien d'indigne.

 

Au fait, ne vous leurrez pas en pensant que vous êtes tous pleins de jolies créations et de sainte gentillesse et tout cet écran de fumée sur la façon dont vous êtes déjà terriblement éclairé et abondant: si vous ne pouvez pas sentir 50 kilos de colère en vous, Adamus parle de cela, il y a de fortes chances que vous trébuchiez sur le butin à une date ultérieure et que vous vous écrasiez, face contre terre. Vous ne pourrez pas vous relever, du moins pendant un certain temps.

 

La bonne nouvelle, c'est que vous pouvez le faire et vous allez adorer !  Il est temps de tout distiller dans la sagesse, peu importe à quel point les choses collantes, dégoûtantes et effrayantes se sont accumulées en cours de route. Des choses magiques et fantastiques sont venues à ma rencontre au fur et à mesure que j'utilisais l'outil.  Un déluge de conscience, de libération et d'intuition. J'agis aussi très différemment maintenant dans des situations où j'aurais agi plus tôt comme une vraie mauviette.


Il a fallu un peu de temps pour m'y habituer. Alors que je commençais à pratiquer l'outil, je me suis retrouvée en train de crier des trucs immondes au milieu de la rue à une femme qui essayait de me dire comment élever mes enfants (j'étais un peu choquée, alors j'ai eu recours à beaucoup de jurons dans ma langue maternelle au lieu de la sienne et je me suis sentie collante par la suite). Je me suis alors permise de sortir d'une classe, joyeusement fâchée, après un traitement condescendant (j'étais en retard et ils voulaient me gronder, comme si!). J'ai donné à mon cher époux un sérieux ultimatum «ça suffit» à propos de certaines choses et les enfants ont eu leur part aussi (non, ils ne se cassent pas, oui, je les ai fait pleurer). J'ai aussi fait beaucoup de voyages Shaumbra. J'ai laissé surgir des situations, des moments où j'aurais dû laisser échapper cette colère, juste pour avoir plus d'occasions de ressentir de la colère, de l'exprimer (c'est-à-dire de couper des têtes virtuelles). J'ai vraiment, vraiment dû simplement laisser cette colère émerger pour arriver aux bonnes choses.

 

Puis, j'ai commencé à obtenir des résultats différents avec l'outil. Par exemple, j'ai complètement arrêté une dame de me faire perdre mon temps dans la cour d'école à cause d'une règle mesquine. Là où je l'aurais écouté plus tôt en souriant, j'ai senti la colère monter et monter dans mon corps et j'ai respiré dedans pour la faire grandir et j'ai utilisé l'outil en disant : "Non, je ne vais pas faire ce que vous me suggérez " et j'ai continué à marcher. Cette expérience a été fantastique dans sa simplicité et je me suis sentie incroyablement libérée par la suite. J'ai vraiment senti le "cela  n'a pas d'importance" comme ce qu'il est vraiment. Cela a également fait bouger d'autres choses. Je n'ai pas été éblouissante sur les situations de la vie réelle, je suppose que c'était ma peur, mais j'ai eu l'énergie de rugir dans mon corps et même de l'étendre à l'extérieur de mon corps, comme un de ces monstres de bandes dessinées aux yeux rouges avec de petites cornes qui s'envolent tels des géants et laissent échapper de la vapeur d'eau par leurs oreilles.

 

Mais rien ne s'est cassé, je n'avais pas honte, je n'avais pas l'impression de faire quelque chose de mal, les situations arrivaient vite et je me retrouvais avec ces sentiments variés de clarté, d'énergie créative ou forte, de feu, et ... eh bien, plus de liberté. Je faisais enfin quelque chose de très bien pour moi.


J'ai un nouveau sens de la liberté, des perceptions tangibles de : «Cela n'a pas d'importance» et de propreté intérieure, de silence, de sensualité. Mon corps devient de plus en plus léger et de meilleure qualité, comme l'avion dont je suis en train d'ouvrir toutes les écoutilles et de laisser tomber l'excès de charge et de carburant pour entrer en glisse libre. J'ai découvert que la colère pure est, en fait, un sentiment très beau et clair. Elle est croustillante, pas sombre. Je ressens de la joie dans la colère, c'est sensuel et ça coule. Cette clarté et cette énergie sont simplement impossibles à utiliser pour quelque chose de destructif. C'est pourquoi nous avons dû nous arrêter avant d'entrer dans la vraie création.

 


P.S. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'il faut faire, laissez-vous guider par votre passion pour votre illumination en ce moment. Les ailes vous porteront à travers, je le sais par moi-même. Pas de trucs ou de pilules ou de traitement. C'est une question de passion.

 

Nous venons d'être appelés à la Conscience dans ProGnost 2018, Shaumbra, à cela !


 

Maija Leisso fait partie du Crimson Circle depuis 2001 environ. Sa véritable passion est la Réalisation Incarnée dans cette vie. Elle est mère de deux enfants, un Keahaker, une Enseignante en études avancées et un ancien membre du personnel de Crimson Circle. Elle se concentre maintenant principalement sur le voyage vers l'illumination sur Facebook et la traduction de matériel CC en tant que bénévole. Elle peut être contactée sur Facebook ou par e-mail.


 

 

 

Interprétation de Feolla   feolla.ca@gmail.com   http://quatorze.blog4ever.com



13/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi